• 3536 visits
  • 39 articles
  • 1859 hearts
  • 1355 comments

Des fleurs au bout du pinceau 20/05/2018




Enfant, Vinciane n'a jamais effeuillé les marguerites pour s'assurer des sentiments de Paolo même si parfois quand il rentrait dans la salle de classe, elle n'était plus celle à qui il adressait son premier sourire.
Plus tard, aucun de ses prétendants n'a commis la maladresse de lui offrir des fleurs;
En gage d'amour, Vinciane préférait le romantisme du papier à lettres et le charme d'une sérénade à la nuit venue, au plus beau des bouquets.

Aujourd'hui encore, Vinciane aime les fleurs pour elles-mêmes.
Elle cueille leur fragile beauté dans ses aquarelles tandis que son pinceau à l'eau des couleurs puisées devient l'intime des pétales, l'orfèvre du pistil, l'invisible tuteur de la tige.
Au bout de son pinceau, les fleurs se sentent en toile connue.

Confiantes d'être ainsi aimées sans dommage, ni ciseaux, ces jolies demoiselles aux végétales manières s'abandonnent aux vertiges troublants des couleurs et déposent sur sa palette le secret de leur éclat.
Ainsi, le coquelicot, un tantinet bavard dévoilera la nuance précise de son rouge, l'oiseau de paradis soulignera, non sans fierté, l'ébouriffante ingéniosité de sa géométrie, et le magnolia très haute couture évoquera l'aspect juponnant de sa corolle.

Dans son atelier, en retrait de l'agitation, Vinciane peint des aquarelles qui ouvrent sur des mondes insoupçonnés et sensibles où le temps d'un regard, s'exprime l'humanité des fleurs.



 

By eva-naissances
 



Oui, c'est le jour de l'Ascension... -:) 10/05/2018






Passera t-il le col... du Fée-mur ?
Atteindra t-il le Mont.. Vénus ?
Hmmm ce serait vraiment un miracle...


By eva-naissances

¿ Lui ? 02/05/2018















Rien n'y fait,
Homme honni,
Mâle aimé,
Je l'écris :


Il suffit d'un mot, qu'entre mes draps, il murmure, d'une phrase envoyée en contre-rupture, et me voilà, confiant aux papiers brouillon, le brouhaha obsédant de mes réflexions.


Plus qu'un amant.
Que m'est-il ?
Une relation d'incertitudes même s'il me répète, à chaque fois, avec des ombres graves dans la voix, ce leitmotiv  : " Je suis à Toi. A Toi. Rien qu'à Toi ..."

Moins qu'un ami.
Que m'est-il ?
Un lien fluctuant même si depuis plus d'une décennie, il hante mes pensées, et s'endort parfois au bout de la nuit dans mon lit.


                                                                                                    Que m'est-il ?
Une question qui n'a pas de réponse même si je sais qu'au temps T de sa peau caressée, de ses lèvres baisées, il est mon moment d'homme.


By eva-naissances




Un ami d'enfer ! 28/04/2018










Assoiffé de sens, il embrase la rime
De ses états flamme, de son feu intime
Tel un poète mot-dit, vampire reclus
Qui accrostiche gore, sévit à plume nue.

A minuit gong sonnet, il convoque ses pairs
Dans un décor linceul d'âmes en perdition.
Ont répondu présent à ce festin de vers
Verlaine, de Nerval, Baudelaire, Villon

Devant ce cénacle de reb-hell aux carcans
Sous des vivats obscurs qui fissurent les murs
Il monte crescendo en brûlots rugissant,
Nul ne connait son nom, il est la Créatur.




By eva-naissances pour Créatur,
Gage tenu suite à pari perdu  -:)



A cône et à cri 22/04/2018







Vraiment trop n'ice, je fonds !
Comment ? Vous résistez, mais c'est cream...inel :-#



 
 
 

By eva-naissances en mode glaçonne